19de 23: Mère et Fils: une histoire d’

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Merhaba aksamci.org porno sex hikayeleri okuyucuları,derlediğimiz en büyük hikaye arşivini sizlerin beğenisine sunuyoruz.Aradığınız tüm hikayeler burada

19de 23: Mère et Fils: une histoire d’Chapitre 19: La nuit de noces de Martine.J’oublie un peu mes couilles pleines à craquer sur une promesse de maman pour ce soir et nous rejoignons les amis de Lilly pour cette grande fête pleine de rires, de nourriture et de boisson. La bande d’amis de Lilly sont très accueillant et hédoniste et c’est agréable de ne pas avoir à cacher mes sentiments sur maman en sachant que nous pouvons être juste nous-mêmes, affectueux avec les autres qui nous comprennent ou au pire, nous lancer des regards jaloux lorsque nous nous embrassons passionnément pendant la soirée.Quand à lieu la séance des cadeaux, je me rends compte que je n’ai pas la moindre idée de ce que maman va offrir à Lilly et Martine. Je coince ma mère dans un coin et je l’interroge.- Nous leur donnerons notre cadeau en privé, plus tard…J’ai beau insister, elle ne m’en dira pas plus.La soirée se prolonge mais les invités commencent à partir en couples ou en petits groupes. Martine me demande de conduire sa grand-mère à son hôtel étant donné que le Révérant est un peu dans les vapeurs de l’alcool comme plusieurs autres invités.La vieille femme ne dit pas grand-chose pendant le trajet, mais semble m’étudier pendant que je conduis le long de la cote.Devant son hôtel elle se tourne vers moi et dit.- Merci, Dany. Je l’accompagne jusqu’à sa chambre et elle me serre la main pour me dire bonsoir et lorsque je m’apprête à la quitter elle att**** mon bras et me dit.- Vous aimez beaucoup votre mère, mon garçon ? – Oui, Madame, répondis-je, sous son regard inquisiteur.Elle hoche la tête. – Eh bien, vous faites un joli couple et Martine le pense aussi. Je crois que ça ira très bien pour vous deux.Elle resserre son emprise sur mon bras.- J’attends que vous gardiez un œil sur ma petite fille aussi. Je sais que vous l’aimez aussi et vous êtes l’homme de cette famille maintenant. Soyez vigilant !La vieille dame me relâche et commence à entrer dans sa chambre. Elle se retourne, me sourit et je sais maintenant d’où Martine tient son sourire si charmant.- Apres tout…une famille si aimante que la vôtre ce n’est pas une mauvaise chose. Je ne crois pas que Martine connaisse l’histoire de mes grands-parents. Lorsqu’ils ont débarqués en France, certaines personnes se demandaient comment il a fait pour épouser une femme de plus de la moitié de son âge. La grand-mère de Martine me fait un clin d’œil et ajoute.- Les mauvaises langues se demandaient même si ce n’était pas sa fille, vu certains traits de ressemblance… Mais qu’elle importance… Ils se sont aimés passionnément, c’est tout ce qui compte… non ?Et hochant de la tête, elle ferme sa porte, me laissant sous le choc, la bouche grande ouverte.En revenant vers la maison de Lilly, j’ai hâte de retrouver maman et de suivre les conseils de la grand-mère de Martine.S’aimer passionnément en famille !Quand j’arrive devant la maison de Lilly et de Martine, elle semble déserte, c’est le calme total. Les voitures de tous les invités sont parties. En entrant je vois maman assise sur le canapé, sa robe rouge si sexy remontée au-dessus de ses cuisses, révélant sa toison épaisse et une chatte très humide. Pour cause ! Maman a deux doigts qui frottent lentement sa chatte mouillée et elle a les joues rouges tellement elle semble excitée. Elle me fait signe de m’asseoir à côté d’elle et elle m’embrasse avidement, sa langue épaisse s’introduisant dans ma bouche pour chercher un compagnon de jeu. Quand elle semble rassasiée et qu’elle lâche mes lèvres, je dois être aussi cramoisi qu’elle et ma bite est dure comme une barre d’acier. Ma main a glissé entre ses cuisses et remonté vers le haut, pour sentir la chaleur qui sort de sa chatte. Un vrai four prêt à cuire ma baguette !Mais maman retire ma main, la garde dans la sienne et d’une voix calme, déclare.- Dany, nous avons besoin de parler.Elle est si calme qu’elle m’inquiète un peu, et je me retrouve petit garçon devant sa maman.- J’ai fait quelque chose de mal, maman ?Ma mère secoue la tête et me sourit tendrement.- Non, mon bébé, tout va bien. Nous devons parler du mariage de Martine et de votre tante Lilly.- Euh… rien de grave j’espère… qu’est ce qui se passe ?Maman embrasse ma main, caresse mon visage, et me répond.- Dany, votre tante et Martine m’ont demandé de te demander quelque chose.Elle fait une pause et prend une profonde inspiration.- Chéri… Martine et Lilly veulent avoir un bébé. Et ils veulent… que tu sois le père.Je reste sans voix en regardant maman qui semble attendre ma réaction.- Un…quoi ?- Tu as bien entendu. Martine et Lilly veulent fonder une famille et que tu sois le père du bébé.Là, j’ai la tête qui tourne un peu par les émotions qui m’envahissent.- Un bébé ? Pour Martine et tante Lilly… et ce serait moi le père…Maman… euh… J’ai toujours pensé que j’aurais une famille avec toi. Avoir un bébé avec quelqu’un d’autre…Je ne sais pas.Maman ne dit rien.- Je ne me vois pas avoir un enfant et ne pas faire partie de sa vie et je veux avoir un enfant avec toi.Maman branle de la tête et répond.- Oh fils chéri, moi aussi je veux un bébé de toi et ça fait un moment que j’ai arrêté la pilule. Dieu sait que nous avons essayé ! Mais j’ai quarante-trois ans et je peux ne plus tomber enceinte. Maman baisse ses yeux et je vois sa lèvre inférieure canlı bahis qui tremble alors qu’elle s’efforce de garder son contrôle. Enfin, elle me regarde de nouveau, ses yeux humides, au bord des larmes.- Dany, j’ai envie de passer ma vie avec toi, mais je veux que tu es la chance de connaître quel bonheur c’est d’avoir un enfant, d’être un parent. Tu ne seras pas juste un donneur de sperme dans ce cas. Martine et Lilly veulent que tu sois un père pour ce bébé…et dans tous les sens du terme. Nous ferons tous deux autant partie de sa vie que nous le voudrons.Maman sourit et ajoute.- Et si je suis juste une grand-mère, je serais très heureuse, car toi et Martine vous aurez de beaux bébés.Bien qu’étant encore sous le choc, j’avoue, qu’au fond de moi je trouve cette possibilité passionnante. J’ai déjà fait l’amour avec Martine et Lilly et si maman et moi n’avions jamais laissé libre cours à notre passion réciproque, je pense que je serais avec Martine. Rien que d’imaginer qu’elle et moi pourrions faire un enfant… et bien… Je bande !- Maman, tu es sur que c’est ce qu’elles veulent ? Et tu es d’accord ?- Oui, mon chéri. J’ai aussi été surprise quand Martine et Lilly m’ont fait part de leur désir, mais je pense que permettre d’avoir un enfant à deux personnes si merveilleuses, si aimantes… Eh bien, ce serait une preuve d’amour filiale.Apres réflexion… une très courte réflexion…- OK, alors… alors que… euh… que dois-je faire?Maman me regarde avec un drôle de sourire puis elle se met à rire avant de répondre.- oh, Dany. Je suis sûre que tu sais comment faire des bébés !Et elle continue de rire en essuyant quelques larmes qui coulent de ses yeux. Je me sens un peu stupide d’avoir posé cette question à double sens et je rigole aussi.- OK, maman. Quel plan avez-vous prévu pour faire ça ?- Eh bien, Lilly et Martine sont dans leur chambre à coucher pour la nuit de noce… Lilly doit avoir préparé Martine pour recevoir ta grosse bite… et elle est en pleine ovulation ! Et toi tu as sûrement envie de te soulager car je t’ai brimé…heu…volontairement… aujourd’hui.- Nous allons annoncer aux jeunes mariées que tu acceptes leur demande et ce sera notre cadeau de mariage!Maman se lève et m’entraîne vers la chambre nuptiale. En ouvrant la porte elle crie.- Qui veut lui vider ses couilles ?Quand j’entre dans la chambre j’ai une vue sublime.Martine est couchée sur le lit, soutenue par des oreillers, complétement nue, mais en sueur et Lilly est entre ses jambes avec sa langue sur sa chatte rasée. Martine ouvre ses yeux et dit.- Alors Dany, tu vas le faire… tu vas nous faire un bébé ?Elle couine quand Lilly fait rouler sa langue sur le clitoris gonflé de son épouse avant de s’asseoir et de dire en souriant.- Bien sûr que Dany va le faire. Nous sommes une famille après tout et une famille aimante !Ma tante Lilly descend du lit et vient vers moi, avec ce regard salace qui me fait bander encore plus. Je suis comme hypnotisé par son regard sensuel, guère conscient que maman est en train de m’enlever ma chemise.Ma sculpturale tante, toute nue met ses mains sur ma poitrine nue, se soulève et m’embrasse, sa langue recouverte du jus de la chatte de Martine. Elle partage avec moi ce nectar féminin pendant que ses mains se joignent à celles de maman pour faire tomber mon pantalon et libérer ma bite en complète érection.Quand je suis aussi nu que les nouvelles mariées, ma tante si sexy s’accroupit en face de moi, prend ma bite en main et la caresse doucement.- T’es prêt à me donner un beau bébé…Et sa langue effleure et taquine mon pénis dressé.Elle ajoute.- Tu vas baiser ma Martine et la mettre enceinte ?Elle se relève et avec ma mère elles me guident vers le lit.Quand je grimpe sur le lit, maman tend la main et caresse ma joue, m’embrasse et murmure.- Rends-moi fier de toi, Dany.Et elle se laisse glisser vers le bas pour embrasser le gland de ma bite qui trépigne d’impatience.Puis elle me regarde avec tant d’amour dans les yeux et dit.- C’est pour la bonne cause et pour te porter chance.Lilly aussi m’embrasse de nouveau, sa langue danse avec la mienne avant qu’elle ne se penche vers le bas et embrasse le bout de ma bite.- Mon cher neveu, c’est l’heure ! Fais-nous un bel enfant de l’amour !Je me place entre les jambes de Martine qui me dit, un peu nerveuse.- Salut, mon cœur…En forme…Je baisse mes fesses et je repose ma bite tendue sur la chatte en fleur de Martine suite à la préparation de Lilly, bien ouverte et luisante de jus. Ses seins lourds bougent au rythme de sa respiration haletante avec son excitation.- Tu veux de moi Martine, tu veux mon sperme en toi ?Elle hoche de la tête et répond.- Oui, Dany. Puis elle sourit et ajoute.- je sais que nous avons baisé ensemble une bonne centaine de fois, mais Dany, je te jure que je pense avoir oublié comment faire !Nous sourions tous les deux et je lui dis.- En sachant que nous essayons de faire un bébé…c’est différent, n’est-ce pas ?Elle tend ses lèvres et je l’embrasse tendrement et nos corps réagissent immédiatement.Martine ondule du bassin pour retrouver une vieille connaissance et capture mon gland entre ses lèvres de chatte avec une évidente excitation que je ressens dans son baiser qui devient plus ardent.- Viens, Dany. Aime moi, baise-moi et nous ferons un bébé d’amour.Et Martine soulève bahis siteleri ses hanches, et moi je m’enfonce en elle d’une seule poussée pour enterrer ma bite jusqu’à sa racine, dans sa chatte chaude et humide, en frappant son pubis bombé et lisse de mon corps.Lilly a dû emmener Martine au bord de l’orgasme avant que nous entrions dans la chambre car dès que j’ai rempli sa chatte avec ma grosse et longue bite, elle a poussé un cri de plaisir intense, comme si j’allais la faire jouir.- Ooooh, Dany ! Ouiiii ….OUIIIIIIIIIIII !Crie-t-elle en cambrant son dos et en enveloppant mon corps de ses bras et de ses jambes, essayant de me prendre aussi profondément que possible dans son ventre.- Ooooh, Lilly, mon amour… Qu’est-ce que je la sens bien sa bite !Et elle jouit dans de longs gémissements pendant que des vagues de plaisir orgasmique traversent son corps. Martine ouvre la bouche pour respirer et sa langue apparaît, et avant que je réagisse, Lilly se baisse et embrasse sauvagement sa jeune épouse fraichement mariée. Martine gargouille et gémit dans la bouche de tante Lilly alors que je baise sa chatte à grand coup de bite. Mon corps tremble sous l’effort, et j’ai du mal à garder le contrôle et retenir mon propre orgasme.Maman se penche vers moi, m’embrasse et me murmure des mots de soutien et d’amour pendant que je baise Martine, en enfonçant ma queue aussi loin que je peux.- Maman est si fière de son fils, bébé !Et entre deux baisers mouillés.- Fais-là bien jouir mon chéri. Montre-lui ce qu’est une bonne baise pour faire un bébé !Et je vais et je viens en Martine, encore et encore, pour continuer de la faire gémir de plaisir, les yeux verrouillés l’un dans l’autre, en augmentant progressivement le rythme et l’intensité de notre amour physique. Nos corps sont couvert de sueur, la chambre sent le sexe, la chatte, la femme en chaleur. L’orgasme de Martine se dissipe et maintenant c’est elle qui me fait l’amour. Ses tétons tous durs se frottent contre ma poitrine quand sa chatte commence à se contracter autour de mon pénis, pour le presser et le traire en faisant aller et venir sou pubis contre moi, et je vais passer le point de non-retour.- Martine…Martine…je vais…jouir.Et quand je m’enfonce au fond de son vagin elle accompagne ma pénétration en soulevant ses hanches et en criant.- OOOuiiii, Jouiiiisss ! Fais-moi un bébé ! Donne-moi toute ta semence !Et au plus profond de son corps avec mon gland posé sur le col de son utérus, mes couilles douloureuses explosent. Je déverse ma crème bourrée de spermatozoïdes pour qu’ils partent à l’assaut de son ovule.J’inonde complétement son ventre avec mon sperme chaud. Sous le plaisir intense que lui procure mon éjaculation, Martine crie d’extase sous un nouvel orgasme, puis écrase ses lèvres contre les mienne en me maintenant fermement contre elle, pleurant de félicité en recevant ma semence dans sa chatte palpitante. Nous restons l’un dans l’autre, pour partager ce plaisir que nous procurent nos sexes réunis une nouvelle fois.Un rapide coup d’œil sur le côté nous permet de voir maman et sa sœur près de nous, avec leurs doigts qui travaillent furieusement leurs chattes. Les yeux brillant d’excitation pendant qu’elles nous regardaient baiser et jouir ensemble.Je soulage de mon poids Martine, et sur mes coudes, je laisse ma bite encore palpitante baignant dans mon sperme qui remplit sa chatte, Martine me sourit et dit à haute voix.- Oh Dany, mon cœur, je sens ton sperme chaud. C’est si bon. Je sens déjà tes têtards de bébé qui essayent de me mettre enceinte!Et elle se plaque sur mon aine en soulevant son cul du lit. Tante Lilly s’approche et elle commence à l’embrasser, sa langue léchant les lèvres de son épouse, dégustant sa sueur et nos salives mêlés.A mes côtés, maman se met à gémir quand elle est au bord de sa jouissance avec quatre de ses propres doigts profondément enfouis à l’intérieur de sa chatte poilue. Je tends ma main et prenant son poignet, je fais aller et venir sa main dans sa chatte dans des bruits obscènes émis par la crème qui s’étale et coule de ses doigts.Maman sanglote et frissonne et quand elle jouit, je prends sa main trempée de son jus pour la lécher avec passion.En regardant Martine et Lilly qui s’embrassent et se lèchent, cette scène lubrique me refais bander comme un taureau et je recommence à baiser Martine.Martine écarte ses cuisses comme une chatte alanguie et gémit.- Muuummm…Dany… c’est bon… Tu m’as sacrément rempli ! Mais rien n’empêche que ta grosse bite que je sens si bien, en remette une nouvelle couche.Nous recommençons à nous aimer, à baiser doucement, puis rapidement, furieusement, et puis lentement à nouveau. Nos besoins sexuels ont été satisfaits et nous savons que nous entamons une bonne et longue baise pour notre seul plaisir. Je joue de ma bite comme d’un archet sur le violon de son corps, dans sa chatte soyeuse, pour l’entendre gémir de nouveau. Et bientôt elle miaule comme une chatte, ses seins rebondissent joyeusement, son corps se tord et ses jambes étranglent mon corps pour m’avaler le plus loin possible.Les yeux de Martine sont grands ouverts et elle crie.- AAAAaahhh, ouiiiiiiii…donne-moi tout ! Jouis en moi ! Encoooore…Encooore !Elle n’en dira pas plus car Lilly se met à cheval sur son visage, et pose sa chatte qu’elle doigtait bahis şirketleri sur les lèvres de son amante et épouse.Martine, en gémissant, commence par lécher ses grandes lèvres ourlées dégoulinantes de cyprine et maman se met à genoux derrière Lilly. Elle l’entoure de ses bras pour prendre à pleine main les gros seins de sa sœur, dans le but de la garder stable, et pour stimuler l’orgasme imminent de tante Lilly en pinçant ses tétons longs et gonflés.Mais voir la grande chatte imberbe de ma tante en face de moi me distrait un peu et retarde mon orgasme. Je me baisse et j’ajoute ma langue à celle de martine pour lécher la chatte détrempée de Lilly. Bientôt, les cris de plaisir de Martine se mêlent aux couinements de joie de Lilly qui jouit en criant son amour pour sa famille en pulvérisant littéralement son jus de chatte sur tout le visage de sa maîtresse devenue son épouse.Tante Lilly se redresse encore frémissante pour se presser contre maman. J’en profite pour lécher sur le visage de Martine sa cyprine odorante et j’entends maman dire.- Maintenant à mon tour.Et maman se précipite pour se mettre au-dessus du visage de Martine, pour frotter sa toison noire sur la bouche ouverte de Martine, faisant crisser ses poils avec délectation sur la langue de Martine, qui passe entre le sillon de ses grosses lèvres, pour labourer la chatte de maman.Ensuite s’est une véritable orgie de sexes. Les bruits générés par le siphonage de Martine, qui lèche et dévore la chatte de maman, et qui est à la limite de suffoquer tellement ma mère écrase son visage, s’ajoutent à ceux de ma bite qui pilonne la chatte de Martine qui emprisonne mon pénis raide et gonflé. Maman bascule en arrière quand la langue de Martine perce sa chatte pour plonger profondément à l’intérieur de son vagin si accueillant, ce qui me permet, en me penchant en avant, de sentir sa toison qui me caresse mon visage tout en restant assise sur la bouche talentueuse Martine.Martine va bientôt encore jouir, je le sens à sa chatte qui s’affole. Et aux gémissements aigus de maman, elle aussi n’est pas loin d’un bel orgasme Malgré ça, Martine att**** les seins de maman qui se balancent pour pincer durement ses tétons tout en continuant de fouiller sa chatte de sa langue perverse jusqu’à ce que maman commence à sangloter sous le doux mélange de la douleur et du plaisir.Le corps de maman se raidit et elle ferme ses yeux quand son orgasme fait trembler tout son corps et en voyant ce plaisir qui transforme ma mère en une beauté frémissante, elle me fait jouir en gueulant comme un porc. Martine nous suis immédiatement dans notre délire sexuel mais ses cris sont étouffés par la chatte de maman et moi je remplis l’utérus de Martine d’une dose complémentaire de sperme chaud.Maman, enfin calmée libère le visage de Martine complétement rempli de sa cyprine qui n’arrête pas de couler. Je finis de me vider dans le vagin brûlant de Martine tout en l’embrassant pour enlever le jus copieux de maman que j’adore.- Dany…j’aime l’amour en famille. De notre famille ! Qui va bientôt s’agrandir car je suis sûre d’être enceinte ! Tu es le plus merveilleux des amants, des beaux-frères et des papas !Ses yeux brillent de plaisir mais je sens qu’elle est au bord du sommeil. Je l’embrasse très tendrement et murmure.- Et toi tu feras une mère merveilleuse, ma chérie. Je te remercie de m’accorder le privilège d’être le père de ton bébé.Martine sourit béatement et quelques secondes plus tard elle s’endort avec ma bite encore dans sa chatte.Je bascule sur mon dos et elle gémit dans son sommeil pendant que j’essaye de reprendre mon souffle, mais maman et Lilly s’abattent sur moi et se mettent à nettoyer ma bite à coup de langues impatientes pour ensuite se partager mon sperme mélangé au jus de Martine. Rien que de voir ces deux femmes matures, extrêmement belles, agir de cette façon si démoniaque, ma bite se redresse de nouveau, prête pour une nouvelle cavalcade.Lilly se recroqueville contre Martine sa nouvelle épouse, pour la rejoindre dans ses rêves en soupirant.- Mon fils, mon amant ! Je suis tellement fière de toi. Je ne peux m’empêcher de dire que c’était très excitant de te regarder faire l’amour à Martine !Elle m’embrasse passionnément, ardemment et ajoute.- Viens avec moi. Avant de rentrer à la maison il faut que tu me montre comment tu fais pour mettre enceinte une femme. Apres t’avoir vu avec Martine, j’ai encore plus envie de te donner un enfant… plus que jamais!Lorsque nous avons embrassés Martine et Lilly à l’aéroport, pour s’envoler vers leur lune de miel, Martine nous a remerciés pour l’avoir mise enceinte. Quand je lui demande comment elle peut être sûre, Martine me sourit, et son visage éclairé d’une lumière presque sacrée elle répond.- Mon amour, quand une mère regarde dans son cœur, elle sait toujours ce qui l’attend.Cinq semaines plus tard, maman mettait la touche finale à notre maison et j’ai reçu un appel de Martine et Lilly m’annonçant que notre famille était sur le point de s’agrandir et que j’allais être bientôt papa !Maman et moi sommes presque aussi heureux que si c’était maman qui était enceinte. Dieu sait que nous essayions, nous faisons l’amour chaque fois que nous en avons envie et c’est très souvent ! Je vois bien un peu de tristesse derrière le sourire de maman, mais dans un sens, elle sent bien que cet enfant va appartenir à chacun d’entre nous. En attendant nous allons préparer notre mariage et nous pouvons toujours espérer qu’une fois bénis, un miracle peut arriver.

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın