D’homme à Transgenre Partie 3

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

D’homme à Transgenre Partie 3La nuit est passée tres vite… Je me suis levé, pris ma douche, je me suis bien lavé pour être propre jusqu’au bout des ongles, que j’avais coupés mains et pieds, je m’étais rasé de près.Je pris mon petit déjeuner avec la pensée d’être le plus heureux des jeunes hommes, j’allais pouvoir rentrer chez la plus désirée des femmes, mon idole de femme, la plus parfaite pour moi..à mes yeux.Mais qu’est-ce que je vais découvrir sur elle ? J’étais excité surtout à l’idée de me trouver dans sa chambre. Ce lieu interdit pour tous le monde sauf pour elle et son mari.Ma conscience me rappelé à l’ordre : non ce n’est pas bien mais mes pulsions mes désirs ma passion étaient trop forte, impossible de m’arrêter je m’en foutais de tous le monde et de ma conscience , je voulais aller jusqu’au bout.Il devait être 10h du matin, j’étais revêtu d’un jean tee shirt et chausson pied nu avec un slip, le moins d’habit possible.Je pris la clef que j’avais soigneusement gardé et préparé la veille. J’ai regardé dans l’œil de bœuf pour vérifier qu’il n’y avait personne sur le palier, puis ouvert doucement ma porte, entendu personne, elle habitait à l’étage au dessus à la porte opposée…. personne tout se passer bien, mon cœur battait la chamade avant d’entrer, mes mains tremblés un peu, la clef dans la serrure et je tourne, je respire un bon coup…. j’étais comme un enfant avant Noël.Des ankara escort bayan l’entrée son odeur était là, je vivais un rêve , j’étais comme un géant dans son antre, tout était rangé, ordonné donc je me suis dis attention tu devras remettre tout en place. Puis je me suis rendu directement dans sa chambre là où elle devait faire l’amour , s’habiller et se maquiller ….Sa chambre cet endroit où elle se faisait mettre, pénétrer par le penis de son mari , etait elle nue lorsque elle baisait….ou en lingerie fine? je vais le savoir de suite.Puis je décidais de me mettre entièrement nue, je mis mes affaires sur une chaise de la salle à manger , la aussi tout était clean, sofa 3 places et deux fauteuils dont un était celui de Paula. Je savais de suite lequel car pour y avoir été invité avec les parents. C’était celui de gauche près de la bibliothèque, le mari le sien c’était clair le plus près de la télévision. Je me suis mis à genou nue puis au fauteuil de Paula, je reniflais l’odeur de son assise, il y avait son odeur mélangé au velours et une autre que je supposais être la mouille de ses culottes. Je pris soin de mettre mes affaires en ordre, j’étais nue et je me dirigeais vers la chambre de la belle.Moquette épaisse, un grand lit, une coiffeuse et un miroir , une armoire avec miroir qui reflétait son lit. Je tremblais de bonheur de me trouver nue dans sa chambre je ankara escort l’imaginais, allonger sur son lit, ma queue se dresser deja par l’excitation, et son odeur était la bien présente. Je commençais par regarder son armoire, le côté droit du miroir, il y’a avait des robes classiques des jupes , des chemisiers, des hauts et des robes plus classes noires de soirées tout était parfaitement classées.En bas des boites de chaussures , toutes sortes aussi , à talon nue pied et escarpin talon aiguille, dont je n’avais jamais vue portée, elles étaient neuves ou tres peu utilisées puisqu’à l’entrée il y’a avait un meuble a chaussures, je sortis la robe noire de soirée car elle me semblait plus courte que celle qu’elle portait couramment tous les jours.Je la posais soigneusement sur son lit…Puis je passais à la commode. La commode des merveilles c’est ce que je me suis dis en ouvrant le premier tiroir….J’avais la tremblote , j’avais le sourire , j’avais la queue tres dure , il y’a avait la des culottes de tous type : dentelle, string, boxer, un bonheur inimaginable pour moi , j’en pris une je l’ai porté à mon nez pour la sentir , elle n’était pas neuve mais je pouvais renifler que sa chate l’avait deja porter , c’était magique d’être chez elle….d’une jouissance incroyable.La panoplie de la parfaite maîtresse , était sous mes yeux , soutien gorge, déshabiller, guêpières, porte jarretelles, escort ankara des bas couture noir, chair , gris , blanc , brun, elle portait plus de bas que de collants. (Ma réponse à ma question…)Puis je passais au tiroir suivant, la je fus surpris par ma découverte je ne comprenais pas tout vu mon âge, une boîte en bois assez grande, je l’ouvrais et vis beaucoup de jouets érotique , des godes de divers tailles , mais aussi des plugs anal … je m’arrêtais à fouiller car je ne m’attendait pas d’elle à trouver des sextoys.?Étais ce son mari le demandeur où elle, ? Tout l’image de femme belle et honnête a failli me décevoir, et ma réflexion à cet époque est que les toutes les femmes devait être soumises à leur mari à leur désir les plus secrets et que Paula devait être cette femme, je repris mes fouilles des tiroirs.. je compris plus tard que l’idéal féminin n’était pas ce que je croyais, je trouvais des préservatifs , des perruques de différentes couleurs de cheveux , des masques….Paula devait avoir une autre vie , et son mari la laissait faire, mais comment peux ton être une mère et faire la putain ou faire de l’échangisme…Peut être que sexuellement c’était un équilibre important et que par amour son mari la laisser assouvir ses besoins. Je m’imaginais beaucoup de choses en voyant tous ses accessoires et toute cette lingerie. C’était peut être une belle salope?Maintenant que j’étais chez elle dans sa chambre, il fallait que je passe à l’étape qui a bouleversé mon comportement sexuelle dans ma vie…qui est de me travestir en femme…me transformer en Paula la maîtresse putain ou la concubine libertine.

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın