Fantasme de la Religion (3)

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Fantasme de la Religion (3)Mes obligations religieuses ayant un peu accentuées avec le temps. Rendant visite à quelques personnes malades à l’hôpital. Puis aux personnes âgés d’un foyer d’accueil. Baisant toujours mes trois religieuses à la régulière. Ajoutant Claudette quand la situation me le permettait. Deux femmes de la chorales se mirent à me tourner autour avec plus d’appréhension. Jacinthe et Évangelyne citées dans les deux textes plus tôt. Me retrouvant à converser seul avec Jacinthe une journée à l’église…Jacinthe – Je me rappelle de toi quand tu étais mon élève à l’école…Moi – Ah…Alors…Un bon ou bien un mauvais souvenir…Jacinthe – Un bon souvenir…Et je te trouvais dont beau…Moi – Ah…Merci du compliment…Jacinthe – Pourquoi la soutane à un si jeune âge…Sans vouloir être indiscrète…Moi – Ah…J’ai eu le coeur brisé…Mais je ne serai pas prêtre toute ma vie…Seulement pour un temps…Jacinthe – Ah…Bon…Alors il y a un moyen de ce déroger de cette responsabilité sans flafla…Moi – Oui…C’est pas comme être un Hells Angels ou bien un membre des Yakuzas…Il y a quand même assez de la souplesse pour se déroger de cette responsabilité…Jacinthe – Ah…Bon…Alors tu n’es pas complètement pratiquant…Moi – Je fais mes devoirs…Sans pour autant tout appliquer à la lettre…Jacinthe – Alors…Tu es chaste…Ou pas…Moi – Enfin…Chaste…Dans quel sens…Jacinthe – Essais pas de t’en défiler…On habites dans un petit village…Alors tout ce sait à un moment ou un autre…Moi – Enfin…Je sais pas trop de quoi vous voulez me parler…Jacinthe aydın escort – Il y a des rumeurs qui disent que tu t’enverrais régulièrement en l’air avec tes trois complices religieuses…Est-ce vrai…Moi – Je sais pas trop quoi dire sur le sujet…(Rougissant Fortement)….Jacinthe – Ainsi qu’avec ma bonne amie Claudette…Qui a 66 ans en passant…Moi – Enfin…Qu’est-ce que je peux dire là dessus…(Essayant de me défiler)…Jacinthe – C’est elle en passant qui m’en a donné l’information…Serais tu disponible pour d’autres femmes en chaleurs…Croyant être accusé puis jugé par celle ci à prime à bord. Elle tentait plutôt d’obtenir mes faveurs. Réfléchissant un peu à sa demande…Moi – Enfin…Je suis prêtre…Pas gigolo…Jacinthe – Il y a quand même quatre femmes qui partage ton lit…Alors pourquoi pas cinq….Quand un jeune homme… Curé ou non…Est ouvert à s’assouvir de vieilles chattes comme les nôtres…On se montre disponibles et on en profites…Moi – Enfin…Jacinthe – Et j’en ai parlé à tes trois religieuses…Elles sont visiblement ouvertes à te partager…Sachant que tu fourres déjà Claudette une ou deux fois par semaine…Moi – Enfin…Si vous voulez…Mais çà s’arrêteras quand…Jacinthe – Quand tu auras comblé notre manque…Accompagnant Jacinthe à ma chambre tout près. Mon ancienne professeur de pastorale de silhouette voluptueuse et de petite taille. Mesurant à peine 5 pieds. Ronde avec d’énorme seins. Aux cheveux noirs coupés courts et aux yeux bruns portant des lunettes. Une femme de 64 ans ne paraissant pas son âge. Enlevant son pantalon corsaire escort aydın blanc puis son chandail rayé noir et blanc. Ma soutane disparue. Jacinthe qui me prodiguait une savante fellation accroupie. Habillée de sous vêtements de dentelles noires. Comme si elle avait déjà prévue se faire enfourner cette journée. Enlevant par la suite sa petite culotte puis sa brassière. Me démontrant sa grosse vulve au pubis gris taillé court. Et son énorme paire de seins tombant aux pointes durcies. Pour ensuite se faire fourrer solidement dans le lit. En missionnaire ses deux jambes grandes ouvertes tel les ailes d’un aigle. Appuyant ma main gauche sur sa bouche pour atténuer la vigueur de ses cris de jouissance. Une fois ma main déplacée vers son fessier. S’exprimant de plusieurs Ouiiiiii…Mon Père…Aaaaaahhh…Continuuuueeez… Trouvant particulier de me faire aborder de cette façon par une femme de son âge. Le dossier du lit frappant à répétition contre le mur devant. Des sons de pénétrations mouillées résonnant dans toute la pièce. Éjaculant dans sa fente après avoir ramoné sa cheminée pendant une bonne dizaine de minutes. Un peu chaviré par la situation. Jacinthe s’exprimant d’un Je me suis fait sauter par un prêtre… Prenant une courte pause pour contempler le moment. Reprenant ses vêtements en mains.Rhabillée ses cheveux quelques peu en bataille. M’affirmant qu’il y allait avoir d’autres vieilles femmes pour emboîter le pas avec moi. Fantasmant sur mon jeune âge et mes belles fesses rondes. Évangelyne que j’avais saillie un dimanche après midi toute habillée. Au même aydın escort bayan endroit où je m’assouvissais de Claudette habituellement. Bénévole au commerce de vêtements usagés de l’église. Âgée de 73 ans et ronde aussi. Un peu plus petite que moi à 5 pieds 2 pouces. Brunette aux yeux bruns portant des lunettes. Toujours mariée dans une relation libre. Sympathique avec de gros seins tombant. M’accrochant dans un tournant pour m’amener vers le lieu des plaisirs. Prise sur le bureau en début d’hostilité puis à quatre pattes sur le sol. Pénétré ensuite par la deuxième porte à sa demande. Fourrant son petit orifice d’une cadence soutenue et intense. Évangelyne qui jouissait sans retenu dans la pièce sombre. Plusieurs jets de cyprine coulant vers l’intérieur de ses cuisses. La dame qui se masturbait la chatte en même temps. Prenant littéralement son pieds sous mes coups de bassin bien sentis. Découvrant une femme hyper chaude et dégourdie. Me retirant en vitesse pour venir éjaculer en trombe sur le sol sacré. La madame positionnée devant avec son chemisier rouge fleuri ouvert. Son fessier retroussé tout humidifié. Sa jupe noire remontée au niveau de ses hanches. Une odeur de vieille chatte et d’encens se propageant dans l’endroit. Ajustant ses vêtements pour ensuite s’en aller. Elle aussi chavirée de s’avoir fait sauter par le jeune prêtre de la paroisse.Fait à noter que pour un jeune homme de religion de 25 ans. Je m’entraînais assidûment à chaque jours. Faisant en moyenne des séquences de deux cents pompes, redressement assis et flexions sautées à chaque jours. Depuis mon arrivé à l’église. Fourrant ces vieilles brebis égarées étant le berger de leurs âmes. Où les accouplements furent nombreux durant ces deux années de pratique assidue. Baisant même une fois avec trois vieilles femmes en même temps.

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın