Julie et Katia ( Chapitre 30 )

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Merhaba aksamci.org erotik sex hikayeleri okuyucuları,derlediğimiz en büyük hikaye arşivini sizlerin beğenisine sunuyoruz.Neredeyse tüm google da bulabileceğiniz tüm hikayeleri bir arada..

Julie et Katia ( Chapitre 30 )Julie et Katia ( Chapitre 30 ) ( Pour une meilleure compréhension de ce chapitre , lire les précédents disponibles à partir d’ici : https://xhamster.com/stories/julie-et-katia-chapitre-1-1024436 ) Après la cession de recrutement . Un appart . Deux filles . Des invités . Après la soirée arrosée de whisky , de sperme et de cyprine , il régnait une ambiance de lendemain de fête où personne n’était encore levé , des fringues de toutes sortes jonchaient le sol , seules vestiges d’une soirée débridée . Tristan était parti se coucher le premier , victime du trop plein de malt , dans le lit de Katia . Marco avait trouvé le sommeil après avoir baisé avec Julie dans son lit , on lui avait demandé de rejoindre Tristan si il voulait passer la nuit à l’appart aussi . Il n’avait pas demandé son reste ayant changé de chambre dans un épais brouillard obscurant ses yeux épris de sommeil . Audrey n’avait pas voulu rentrer et elle avait accepté de squatter le canapé l’espace d’une nuit . C’est ainsi que Julie et Katia avaient passé la nuit ensemble dans la chambre de Julie . N’ayant pas eu le courage de se déshabiller , Katia se réveilla encore vêtue de son porte-jarretelles et de ses bas nylon noirs , quelque peu froissés . Ouvrant un oeil , elle ne reconnut pas le décor et dans la seconde elle fit le lien entre la veille et le matin . Oui , elle dormait dans le lit de Julie . Elle posa une main sur sa droite , son amie était encore là et dormait à poings fermés . Elle aussi avait gardé sa lingerie sexy , et même la minijupe . Katia se souvint alors qu’elles trois , Audrey y compris , avaient terminé la bouteille de whisky avant de se déciderde se coucher . Voilà sûrement pourquoi elles n’étaient pas nues ou en petit pyjama sexy . Seules les cuissardes avaient disparu . D’humeur coquine et sûrement encore inhibée des vapeurs de malt , Katia posa une main sur le cul rebondi de Julie qui pionçait en position chien de fusil . Le contact de la paume de sa main sur le skaÏ de la jupe fit naître en elle des pulsions matinales . D’une extrême douceur elle releva un peu la jupe et atteignit l’abricot tout fermé de ses doigts . Julie mouillait encore un peu , dû à l’excitation de la soirée . Tout en jouant avec les lèvres de son amie , Katia passa une main entre ses cuisses et sentit elle aussi qu’elle était grandement en état de baiser . Si Julie ne se réveillait pas ne répondant pas à ses avances , il y avait deux mecs dans la chambre d’à côté et Audrey sur le canapé . Elle finirait bien par trouver quelqu’un pour calmer ses ardeurs matinales . Cependant à force d’insister sur le clitoris encore endormi de Julie , celle-ci ouvrit un oeil et se retourna auprès de son amie : J- Hummm , déjà envie toi ? K- Après la soirée que j’ai passée , je ne pense pas être calmée de sitôt ; j’ai encore envie oui … J- Laisse-moi une petite minute que j’émerge et on regarde ce que l’on peut faire toi et moi .. K- Réveille-toi doucement alors , je suis déjà bien occupée !! J- Ne me dis pas que tu te caresses ? K- Heu , si , un petit peu …. J- Et qui te mets dans cet état au réveil ? Audrey ? Moi ? K- Je ne sais pas , j’ai envie c’est tout ! J- Hummm , à moins que ce ne soit Marco et ce qu’il t’a fait vivre hier en début de soirée … K- J’en ai la chatte qui tremble encore .. J- Ah , tu vois que j’ai raison ! Et je me souviens t’avoir dit hier avant que l’on plonge dans la bouteille de whisky qu’il fallait que tu recommences pour confirmer cette vague … K- Je me souviens oui … et il y a Audrey aussi ! J- Oui et ? K- Elle ne me laisse pas indifférente , c’est la même que moi en rousse !! J- Vous avez en effet quelques points de ressemblance ! K- C’est à dire ? J- Vous êtes deux belles petites salopes en puissance ! K- Pas faux ma belle ! J- Je vais te poser une question , tu y réponds sans réfléchir , d’ac ? K- D’ac ! J- Entre Marco et Audrey , avec qui voudrais-tu baiser à nouveau ? K- Audrey …. J- Ah , je ne m’attendais pas à cette réponse ! Pourquoi elle ? K- Je ne sais pas , elle a quelque chose qui m’attire , je ne saurais te dire quoi ! J- Va falloir trouver alors ! Et Marco ? K- Juste une fois pour confirmer . C’est un futur salarié en plus ! J- Elle aussi ! K- C’est pas faux ! J- Café ? K- On baise pas ? J- Café ? K- Café oui … Julie sortit du lit , ajustant sa minijupe sur ses cuisses . Katia la regarda faire : K- T’es canon dans cette jupe , tu me donnes vraiment envie de toi … J- Plus tard , je la remettrai pour toi si tu veux , mais pour le moment , j’ai plutôt envie d’un café que d’un jus d’abricot .. K- Wouah , très joli ça , bravo ! J’arrive … Julie quitta la chambre et alla ouvrir les doubles rideaux . Le soleil de midi inonda l’appartement ce qui réveilla immédiatement Audrey . Elle aussi toujours accoutrée de sa guêpière , de ses bas et de ses cuissardes . Ayant repoussé la couverture , elle s’assit en s’étirant permettant à Julie de constater qu’elle était encore totalement habillée . J- Tu as réussi à dormir dans cette tenue ? A- Heu oui , je crois ! J- Les cuissardes ne te font pas trop mal aux pieds alors , tant mieux ! A- Disons que j’ai pris un coup sur le casque hier , j’ai un arrière-goût de whisky dans la bouche … J- Je vais couler un bon café , ça va te remettre ! A- Avec plaisir ! En parlant de plaisir , Katia canlı bahis dort encore ? Et les garçons ? J- Katia est réveillée aussi , les garçons ronflent encore , on les entend depuis ma chambre . A- Ah , elle est réveillée ! J- Oui , pourquoi ? A- J’aurai aimé aller lui glisser un bisou dans le cou , juste histoire de l’éveiller en douceur ! J- Elle te plaît hein ? A- Oui , j’adore cette fille , je ne sais pas pourquoi ! On a bien fait connaissance hier et je pense qu’il y a eu un feeling différent , comme une certaine osmose … J- Peut-être oui ! Café alors ? A- Volontiers ! A cet instant , Katia sortit de la chambre de Julie . Pour cacher sa lingerie froissée , elle avait enfilé un kimono trouvé dans la penderie de son amie . En saluant Audrey de la main , elle vint prendre place à la table et commença à beurrer des biscottes . A- Comment vas tu ? K- Un peu grisée mais ça va aller et toi ? A- Dans le même état que toi … bien dormi ? K- Avec la dose d’alcool et les orgasmes , oui j’ai dormi comme un loir , et toi ? A- Ben , tout pareil … K- Et toi Julie ? J- Je n’ai plus rien calculé du moment où j’ai retiré mes cuissardes et que je me suis allongée sous les draps .. K- Je confirme .. je n’ai même pas eu le temps de lui faire un petit câlin qu’elle dormait déjà … A- Fallait revenir m’en faire , je ne me suis pas endormie de suite … K- Ah oui ? Tu n’en avais pas assez eus ? A- Avec toi , jamais !!! Le silence s’installa , Katia jeta les yeux dans son bol de café , Julie tartina une biscotte . Jaugeant l’embarras qu’elle venait de causer , Audrey changea de sujet : A- Je ferais bien une après-midi shopping , ça vous dit ? J- Ce serait avec plaisir , mais je dois remplir les déclarations d’emplois à la chambre du commerce , et j’ai une tonne de paperasse à faire .. K- Idem , je vais aider Julie dans sa tâche , nous avons du boulot sur la planche .. J- Je peux me débrouiller seule si tu veux profiter un peu et prendre du temps libre , ce sera à charge de revanche bien sûr .. K- Oh c’est mignon ça , merci ma douce amie !! A- Cool ,du shopping entre copines … La porte de la chambre de Katia s’ouvrit et apparurent les deux garçons , la tête dans le sac , et habillés .Tristan , pressé et déjà en retard avala un café en quatrième vitesse et décampa dans la foulée , son job comme vendeur dans un magasin de produits culturels l’attendait déjà . Marco prit place vers les filles et se servit un café . Il ne voulait rien manger . M- Bien dormi mesdemoiselles ? J- Assez bien et toi ? M- Comme un bébé ! Vous avez fait quoi après … heu … J- Après que tu aies joui dans ma bouche et que tu te sois endormi ? M- Heu oui …. K- On s’est saoulées , on a bu comme des trous .. M- Ben c’est du beau ça … A- On avait plus de bites à se mettre, fallait bien s’occuper un peu entre filles .. M- Avec de l’alcool ? J- Nos chattes étaient un peu à sec , il fallait les réhydrater … M- Je ne dis plus rien , vous avez gagné ! K- Je pense que c’est mieux pour toi … M- Bon je finis mon café et je vais y aller , je reçois un artisan en début d’après-midi pour la rénovation de la toiture de la grange . Merci pour la soirée , c’était très agréable … Il se leva , enfila ses chaussures et son blouson et se dirigea vers la porte , accompagné de Katia qui lui ouvrit la porte . K- De rien pour la soirée ! M- A remettre ? K- Peut-être oui , j’ai ton numéro , je te rappellerai .. M- Pour un rendez-vous ? K- Déjà pour le taf , n’oublie pas que rien n’est encore fait .. M- Tu sais y faire toi … Allez je file , bonne journée ! Elle referma la porte derrière lui , contente d’elle . Elle avait su laisser planer le doute quant à la suite d’une autre partie de baise avec lui . Bien entendu qu’elle en avait envie mais pas maintenant , quelque chose la freinait , elle ne savait pas ce que c’était et ce n’était pas vraiment dans ses habitudes de réfréner ses pulsions sexuelles , surtout pour un mec comme Marco . Avec le temps , elle trouverait les raisons de cette hésitation et prendrait les décisions qui en découleront . Pour le moment , elle allait passer une bonne partie de la journée avec Audrey , elle savait que cela lui changerait les idées , pressée de faire encore plus ample connaissance avec cette fille aussi volcanique qu’elle . K- Je file prendre une douche et mettre une tenue un peu moins provocante .. A- Dommage , tu es hyper sexy en kimono avec tes bas tout fripés .. K- Fripés mais pas filés … J- Dépêche-toi , j’ai envie de me changer également , et surtout d’ôter cette odeur de sexe répandue partout sur mon corps .. A- A qui le dis-tu ! C’est qu’on a passé une bonne nuit normalement ? J- Oui , je crois ! Et je n’oublie pas ce que tu m’as dit hier soir ..A- Qu’on baiserait toi et moi ? J- Oui , c’était dans ces termes … A- Et ? C’est toujours d’actualité ? J- Rien n’a changé ! Mais pas aujourd’hui hein , tu avais compris !! A- Oui ,oui , t’en fais pas , on aura bien une autre occasion .. J- Je n’en doute pas … Un centre commercial . Une galerie marchande . Un café . Une brune . Une rousse . Après avoir arpenté pendant plus de deux heures les centaines de mètres de galeries marchandes et dévalisé quelques boutiques de lingerie et autres tenues sexy , Katia et Audrey se sont installées à une table d’une brasserie pour s’offrir une petite pause bien méritée . bahis siteleri Toutes deux vêtues sobrement , jeans , petit t-shirt et chaussures plates , Audrey ayant emprunté des affaires à Katia , ne voulant pas sortir comme elle était arrivée la veille à leur appartement , un grand manteau sur une simple guêpière . A- Déjà bientôt dix-sept heures , comme le temps passe vite ! K- Surtout quand tu restes presque une heure dans la salle de bains et que tu traînes pour choisir ce que tu vas mettre pour sortir . A- C’est pas de ma faute si tu as autant de fringues , le choix fut difficile .. K- Et ce fute te va mieux qu’à moi , je crois que je vais te l’offrir .. A- Encore ? N’oublie pas que Julie m’a déjà dit de garder ce que je portais hier soir ! K- Oui , elle a bien fait , il m’est impossible de tout porter et les boutiques débordent de fringues identiques , puis il y a internet pour les choses plus osées … A- Permets-moi de t’offrir la tournée alors , que bois-tu ? K- Un peu trop tôt pour un apéro , je vais prendre une ambrée .. A- Je te suis alors ! Audrey fit signe à un serveur et passa commande des deux chopes de bière . Une poignée de minutes plus tard , un autre garçon de café déposa les verres sur la table , Audrey le régla avec un grand sourire aux lèvres . A- Oh comme il est mignon celui-ci , et cette paire de fesses ! K- En effet , il est pas mal , beau garçon oui … A- Je vois qu’on a les mêmes goûts pour les hommes ! K- Pour la lingerie , les habits sexy .. A- Tu as raison , on se ressemble … Allez , trinquons à notre amitié ..K- Trinquons oui !! A- Que fais-tu ce soir ? K- Je ne sais pas encore , j’aimerais passer un peu de temps avec Julie . Depuis la mise en chantier de notre future maison de passe de luxe , nous n’avons pas arrêté et nous avons passé peu de temps tranquilles et ensembles . Et toi ? A- Je ne sais pas non plus ! J’hésite entre me taper une série en streaming ou le jeune garçon de café ! K- Tu es pire que moi toi ! J’en reviens pas ! A- J’ai envie d’essayer ce magnifique ensemble vert mais pas toute seule ! K- Et si je me libérais , tu accepterais de te taper quelques épisodes avec moi ? A- C’est une invitation ? K- Je crois oui ! On pourrait aller chez toi ? A- Avec grand plaisir alors …. Humm que je suis contente … K- On finit paisiblement nos chopes , je repasse à l’appart et je te rejoins chez toi avant vingt heures . A- Pas de soucis , ça me va ! Après avoir terminé leurs verres , elles se quittèrent à l’arrêt de bus le plus proche , ne prenant pas la même ligne pour rentrer respectivement chez elles . Katia débarqua à l’appartement une bonne demi-heure après , trouvant Julie assise au salon , l’ordinateur portable sur les genoux . J- Coucou toi , ton après-midi ? K- Génial , on a bien rigolé et toi ? J- J’ai réglé pas mal de dossiers , j’ai bien avancé , je te ferai un debrief demain car je dois sortir ce soir ! K- Ah bon ? Où ça ? J- Un rendez-vous tarifé chez un couple , tu sais je t’en ai parlé l’autre jour ? K- Je me souviens , celui dont la femme fantasme sur les blondes ! J- Voilà , eux ! En plus le mari est pas mal du tout , il me tarde … Je voulais souffler un peu avec toi mais ils ne sont disponibles que ce soir , ils ont une vie très chargée . K- Ecoute , ça tombe pas plus mal car Audrey m’a invitée à une soirée série chez elle ! J- Tu parles d’une soirée série …… K- C’est juste officieux quoi …. J- Un prétexte ? K- Une excuse ! Combien tu leur prends ce soir ? J- Sept cent cinquante ! K- Bien , bien ! J- Allez je vais commencer à me préparer , ils habitent assez loin hors de la ville et c’est Monsieur qui vient me chercher sur le parvis de la gare . K- D’ac , je prends quelques affaires et je pars aussi ! J- On se voit demain ? K- Bien sûr que oui …. Julie disparut dans la salle de bains tandis que Katia s’engouffra dans sa chambre et prépara quelques affaires dont les nouveaux achats de l’après-midi qu’elle enfouit dans un petit sac de voyage . Toujours en jeans et t-shirt , elle quitta l’appartement , pressé de se rendre chez Audrey . Elle se surprenait elle-même de son comportement . Pourquoi avait-elle si envie de passer une soirée avec cette fille qu’elle ne connaissait pas vingt-quatre heures auparavant ? Qu’avait Audrey en elle pour qu’elle y soit tant attirée ? Toute une série de questions se bousculaient dans sa tête et , pour le moment , elle devait s’avouer qu’elle n’ avait aucune réponse à fournir . Katia voyait cela comme une fuite en avant sans pour autant oublier toutes les responsabilités qui allaient lui incomber dans quelques semaines quand leur projet verra le jour . Elle allait être patronne et il lui fallait qu’elle garde la tête sur les épaules . Bien entendu elle se sentait forte , elle l’était , il ne fallait pas qu’elle perde le fil et avoir toute sa tête . Et puis , il y avait aussi une partie de Marco qui trottait dans son esprit , il était bel homme , charmant et terriblement séduisant . De plus , il l’avait fait monter aux rideaux sans forcer et cela , elle avait du mal à le concevoir , à l’accepter . Elle avait envie de baiser au moins encore une fois avec lui , mais elle avait secrètement peur de recommencer . Voilà , pourquoi , peut-être , elle s’entichait de cette fabuleuse rouquine qui l’obsédait de plus en plus . Audrey était comme une bahis şirketleri déviation , un itinéraire bis qui mènerait Katia ailleurs que vers Marco . Julie fit une percée dans ses pensées , l’adorable et fidèle amie avec qui , depuis peu , elle avait partagé énormément de choses , jusqu’à leurs corps . Quelle place avait-elle en elle ? Dans sa tête , une amie de toujours avec qui elle baisait de temps à autre ! Dans son coeur , une amie de toujours avec qui elle baisait de temps à autre ! Une amie , une amante , une associée , une confidente ! Oui , Julie était tout ça en même temps et elle prenait la première place dans les pensées de Katia , qui arrivée à l’arrêt de bus , chassa tout ce petit monde de son esprit pour se consacrer essentiellement à sa soirée chez Audrey . Au final , c’était la seule personne qui restait présente au moment où le bus fit son apparition . Vingt minutes de trajet plus tard , Katia frappait à la porte de chez Audrey , avec presque dix minutes d’avance . La porte s’ouvrit , Audrey apparut en kimono , ses longs cheveux roux encore enroulés dans une serviette éponge , elle était sortie de la douche depuis peu . A- Entre ! Tu es en avance et je suis en retard , petit problème de synchro … K- Le bus a eu tous les feux verts le long du trajet , un record … A- J’ai cru que tu allais dire que tu étais pressée de me revoir ! K- Un peu aussi , je ne te le cache pas .. A- Ah , c’est mieux , figure-toi que moi aussi il me tardait que tu arrives .. tout est prêt sauf moi bien entendu … K- Tu es très bien comme ça , au moins tu seras à l’aise ! A- Je comptais faire quelques petits essayages avec toi K- T’inquiète , j’ai emmené mes achats avec moi et quelques surprises … A- Tu es trop chou , je t’adore . Installe-toi au salon , j’arrive . Tu bois quoi ? K- Whisky si tu as ? A- J’ai fait le plein , c’est la fête entre filles ce soir ! K- Tu es au top .. A- Sers toi , il y a tout ce qu’il faut sur la table basse , j’en ai pour cinq minutes .. Découvrant l’autre intérieur d’Audrey , Katia avança dans le trois pièces décoré avec goût . Il s’en dégageait une ambiance cosy qui fit qu’elle s’y sentit de suite très à l’aise . Le salon était petit mais bien agencé , un canapé d’angle ornait la pièce , illuminé par un lampadaire sur pied art-déco avec lequel Audrey avait tamisé la lumière . Elle prit place et se servit un verre du breuvage qui les avait mis à l’envers la veille au soir . La première gorgée fut raide , la seconde lui libéra l’esprit . Un profond sentiment de bien-être s’empara d’elle , elle s’affaissa dans le canapé et poussa un énorme soupir . Prise dans une rêverie positive , elle entendit un bruit de talons arriver dans le couloir , Audrey était enfin prête . A la grande surprise de Katia , Audrey déboula dans le salon totalement nue , un grand cabas en papier kraft serré dans sa main droite , portant uniquement des escarpins noirs . Certes Katia avait baisé avec elle la veille , mais elle ne l’avait pas vue entièrement dévêtue . Elle en déglutit tellement la rouquine avait un corps parfait . Audrey avait laissé sa chevelure libre dont certaines mèches venaient caresser les mamelons de ses seins en forme de pomme . Elle avait un ventre musclé laissant deviner une belle ceinture abdominale à peine recouverte d’un petit ventre sexy . Ses longues jambes remontaient jusqu’à un pubis épilé qui rappela à Katia la folle soirée d’hier . Audrey vit les yeux écarquillés de son amie brune et prit place sur la méridienne , à l’angle de Katia . A- Qu’est-ce qu’il y a ? On dirait que tu as vu un extraterrestre ! K- Je ne m’étais encore pas rendu compte à quel point tu étais belle … A- Merci mais tu n’es pas en reste non plus ma chère ! K- Peut-être mais toi tu es parfaite , un rêve de te ressembler .. A- Venant de toi , ça me touche beaucoup .. Et si tu faisais la même chose ? K- C’est à dire ? A- De te foutre à poil aussi , pardi ! K- On sera à pied d’égalité donc ? A- Et on pourra essayer nos achats ensemble ! Allez à poil , même si comme moi tu n’en as pas ! Katia se leva et fit disparaître ses pompes , son jeans , son t-shirt et son string pour se retrouver elle aussi nue , reprenant sa position assise . La proximité d’Audrey lui fit naître une chair de poule recouvrant ses bras et ses cuisses , elle en eut un frisson parcourant son corps . A- Tu as froid que tu frissonnes ? K- Non , juste le fait de me retrouver nue en si peu de temps … puis il fait bon chez toi . A- On trinque ? K- Encore ? Je rigole , oui on trinque ! A- A notre soirée entre filles … K- A notre soirée entre filles alors , tchin .. Les deux verres s’entrechoquèrent . Les yeux verts d’Audrey plongèrent dans les bruns de Katia , leurs regards se prolongea de longues secondes , remplis de complicité et de tendresse qu’elles avaient désormais l’une pour l’autre . Elles burent une gorgée sans se quitter des yeux , puis Katia reprit le dialogue la première , pressée que la soirée continue : K- Tu ne devais pas essayer cet ensemble vert que tu acheté cet après-midi ? A- Si si , et quelle série as-tu envie de regarder ? K- A t-on vraiment besoin de mater une série pour s’amuser ensemble ? Il n’y eut pas de réponse , Audrey vida le contenu du cabas de papier sur la méridienne , rattroupa le redresse-seins , le string et le porte-jarretelles verts parmi le reste des affaires et commença à les essayer . A- Je crois que tu as raison , pas besoin de série pour s’amuser , il y a tout ce qu’il faut dans ces sacs … K- Tu ne crois pas si bien dire ma belle ! ( à suivre )

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın