Chaudes Vacances 09

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Merhaba aksamci.org hikaye okuyucuları birbirinden azdırıcı hikaye arşivini sizlerin beğenisine sunuyoruz okuyun ve ve yorumunuzu bırakın

Anal Creampie

Chaudes Vacances 09Je m’étais endormi en bandant, et lors de mon réveil, ma queue était toujours dressée. Mon cul lui me faisait légèrement mal. Il faut dire que Marc n’y était pas allé de main morte avec moi, pour mon plus grand plaisir. J’avais été baisé deux fois de suite sur une plage en pleine nuit par un mec que je ne connaissais à peine. Sa queue me faisait un effet fou. Impossible de me contrôle face à ces 21 cm bien durs.Durant mon petit-déjeuner (vers 10h30), je reçus un SMS de la part de Marc:”Bien dormi? tu veux qu’on se voit aujourd’hui dans la journée? Ce soir je ne suis pas dispo…”Mes parents avaient prévu d’aller avec moi faire une balade dans des calanques afin de terminer sur une plage de “rêve” selon le guide touristique. J’avais accepté, il m’était impossible de changer de plan à la dernière minute.Déçu, je lui répondis :”Coucou, désolé mais je vais bientôt partir avec mes parents, je serai de retour que ce soir.”Une minute après, nouveau message de Marc:”Dommage. Si jamais tu ne rentres pas trop tard, on pourrait essayer de se voir?”Il avait vraiment envie de me voir! Notre baise de la veille lui avait sans doute plu. J’étais excité de savoir que mon corps lui donnait encore envie.”Avec plaisir! Je te tiens au courant!”La journée passa. La marche pour rejoindre la plage de rêve fut longue et éprouvante sous un soleil de plomb, mais la destination était à la hauteur des dires du guide. Sable blanc, eau transparente, de nombreux poissons, pas de monde. Bref, un bel endroit qu’il faut mériter.Tandis que mes parents se baignaient, j’en profitais pour prendre une photo de mes fesses, mon maillot de bain baissé. Je l’envoyais à Marc, un sourire aux lèvres.”Cadeau!”Il me répondit quelques minutes plus tard. Quand j’ouvris son message, je vis la photo de sa bite gonflée à fond. “L’effet que ton petit cul me fait!”Je sancaktepe escort me mis à bander immédiatement. Il fallait que je cache cette érection, alors je filai dans l’eau fraiche et priais pour revoir Marc ce soir.Nous arrivâmes vers 17H30 au camping. Mes parents avaient réservé une table au restaurant pour 19H00. J’écrivis alors à Marc :”Je suis dispo vers 20h30 maximum, ça te va?””Un peu tard, je dois partir justement vers 20H30.”Mince! Pas de queue ce soir! Je vais me contenter de me branler seul dans ma tente! Quelle poisse! Nous parlâmes un peu, puis je partis me préparer.Dans les douches du camping, je m’imaginai soudainement à genoux ici en train de tailler une pipe à Marc. Sa grosse queue remplissant ma bouche de son sperme chaud… Je saisis alors ma bite et je commençai à me branler tout en caressant mes fesses. Elles étaient ronde et fermes. Toutes ces heures de sport ont payé! J’étais content du résultat, et assez fier je dois l’avouer.Assis à la table du restaurant, j’écrivis discrètement à Marc sous le nez de mes parents.”J’ai pensé à toi sous la douche. Je voulais te sucer et te laisser me remplir la bouche de ton jus.”Il répondit immédiatement:”Hmmm, salope! C’est de la torture de m’écrire ça!””Désolé… pour me faire excusé, je te laisserai me faire ce que tu veux 😉 “”Je note. Tu es au resto là?””Oui, je viens d’arriver.””Je suis au niveau des douches numéro 3, rejoins-moi.”Mon coeur se mit à battre de plus en plus fort.Mince, je ne pouvais pas quitter la table comme ça pour aller le rejoindre, le risque était trop grand!”Je peux pas…””Dis à tes parents que tu dois aller aux toilettes ou bien chercher quelque chose dans ta tente.””Ca craint… je suis désolé.””Tu as dis que tu me laisserais faire tout ce que je veux, alors je veux que tu viennes me voir. Promis, üsküdar escort ça sera rapide!”Mon père m’appela alors:”Kim, tu veux boire quelque chose pour l’apéro?”Je relevai la tête, apeuré. Mes mains tremblaient et j’étais pris d’une terrible excitation.”Heu… une limonade au citron.”Mon téléphone afficha 10% de batterie restante. Une idée germa alors dans ma tête.”Je vais à la tente chercher ma batterie externe. Mon téléphone va s’éteindre et là je suis en pleine conversation avec Thomas – mon meilleur ami -, il ne va pas bien, sa copine veut le quitter.”Le mensonge était sorti tout seul.Mes parents acquiescèrent et je sortis de table avec la drôle sensation d’être dévisagé.”J’arrive dans 2 minutes” dis-je à Marc.Il était là, près des douches, une serviette nouée à la taille. Quand il me vit arriver, il se mit à sourire.”Tu as trouvé une bonne excuse pour quitter tes parents?- J’ai pas trop le temps, il faut faire vite.”Je passai devant lui et entrai dans une cabine de douche. D’un signe de main, je lui dis de venir me rejoindre.”Entreprenant aujourd’hui, lança-t-il en refermant la porte de la cabine derrière lui. Maintenant mets-toi à genoux et suce-moi!”Je ne répondis rien. Je me mis au sol, défis sa serviette et saisis sa queue dans ma main. Puis je commençai à la sucer. Elle devint dure très rapidement et sa taille ne tarda pas à m’étouffer. Marc s’avança contre moi. Par réflexe, je reculai jusqu’au mur et une fois plaqué contre lui, j’étais pris au piège.”Donne-moi tes mains” me demanda-t-il.Je levai les bras et ses doigts s’accrochèrent à mes poignets. Il me bloqua la tête contre le mur et me pénétra la bouche profondément. “Je vais te faire ce que je veux…”Il commença à me baiser ainsi. La prendre dans la gorge était une sacrée épreuve, mais qui fut un peu plus facile que la veille. kurtköy escort Parfois, l’envie de vomir me prenait. Mais bloqué ainsi et les mains agrippées, je ne pouvais qu’accepter. Je pleurais et ma salive coulait le long de mon tee-shirt. Je ne sais pas combien de temps il resta là à me baiser par la bouche, mais ce fut long et très excitant. Je voulais lui servir de jouet de plaisir. Je voulais qu’il m’utilise dès qu’il en avait l’envie. C’était fou comme sensation, mais je l’assumais parfaitement.”Relève-toi!”Il m’aida à me m’être debout et me tourna pour me plaquer contre le mur. Sans rien comprendre, je sentis ses mains autour de ma taille et cinq secondes plus tard, il avait baisser mon short et mon caleçon. “Qu’est-ce que….- Laisse-toi faire…”Il cracha dans sa main, humidifia mon cul et pressa son gland contre mon trou.”Doucement” lui dis-je paniqué.Son gland entra lentement. La douleur survint, mais très légère. Il pris mes mains et les posa sur mes fesses.”Écarte-ton petit cul de chienne.”J’ouvris mes fesses et sa queue se faufila entièrement. Comme s’il savait que j’allais faire du bruit, il plaça une main sur ma bouche. Le plaisir était grandiose. Se faire enculer presque de la sorte était incroyable. J’étais une vraie salope. Une salope qui prenait son pied.Il me baisa durant quelques minutes, puis gicla en moi sans me prévenir. Je sentis seulement sa main me compresser la bouche et tandis que sa respiration devenait de plus en plus forte, son sperme se déversa dans mon cul.”Hmmm… c’est trop bon!” dit-il tout en s’enfonçant le plus profondément possible.Il s’enleva et son jus ne tarda pas à couler.”Retourne voir tes parents et ne te change pas. Garde mon sperme dans ton cul et laisse le couler pendant que tu mangeras.”L’idée était osée et excitante.”Avec plaisir, monsieur, lui répondis-je tout caressant ses couilles bien lisses.- Merci pour ce moment. Ton cul est un régal.”On se quitta ainsi et je retournai auprès de mes parents. Durant une bonne trentaine de minutes, je sentis son sperme couler lentement par moment et inonder mon caleçon. J’en voulais encore et encore… Vivement demain!

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın