Pour mon anniversaire

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Pour mon anniversaireLe jour de mes 40 ans, il était convenu que Sarah vienne chez moi pour 19 heures. Dans le courant de la journée, elle m’avait envoyé un SMS qui disait qu’elle avait une surprise pour moi. Depuis mon divorce récent, j’habitais seul dans un appartement situé au deuxième étage d’un vieil immeuble en centre-ville. Sarah avait vingt ans de moins que moi. Elle était étudiante. On s’était rencontrés à l’occasion d’un stage qu’elle avait fait dans le service où je travaillais. Puis nous avions couché ensemble. On se voyait une ou deux fois par semaine. On discutait de musique, de cinéma et de littérature. On buvait et on baisait.Pour cette soirée, j’avais préparé des tartines, des petits fours, et j’avais mis de la musique. La sonnerie a retenti avec deux minutes de retard et j’ai actionné l’ouverture. Ensuite, j’ai entendu des chaussures à talons grimper les escaliers. Je n’ai pas attendu qu’elle frappe à ma porte.J’ai ouvert.Mais ce n’était pas Sarah.C’était une copine à elle que j’avais croisée en sa compagnie à deux reprises dans des bars. Elle s’appelait Mia. Elle avait l’âge de Sarah. Je savais aussi que sa mère était vietnamienne et son père français. Elle était presque aussi grande que moi. Très mince, des cheveux noirs, longs et raides. De grands yeux bridés. Elle portait un manteau gris foncé, une robe noire qui lui arrivait à mi-cuisses et des bottines en daim marron. Elle m’a dit :« Salut. »Je lui ai répondu, puis elle m’a tendu une enveloppe blanche.Je l’ai prise et l’ai ouverte. Il y avait un petit mot à l’intérieur, qui disait :J’ai relevé les yeux vers Mia. Elle souriait.Je lui ai dit :« Entre. »Elle est entrée et j’ai refermé la porte. Elle me regardait. Elle était vraiment superbe.Je lui ai souri à mon tour en disant :« Tu parles d’une hatay escort surprise… »Elle a répondu :« J’espère que tu n’es pas déçu ? »J’ai remué la tête :« Il va juste falloir une petite minute pour me remettre… Mets-toi à l’aise et dis-moi ce que tu veux boire. J’ai du kir cassis ou framboise, du vin rouge, du whisky… »« Je veux bien un kir cassis, a-t-elle dit. »J’ai filé vers le coin cuisine où elle m’a suivi après avoir ôté son manteau. J’ai préparé son kir et me suis fait un whisky. Sa robe était échancrée, mais sans insolence. Je ne pus même pas dire si elle portait un soutien-gorge ou pas. Elle portait des bas couleur de chair et ses cuisses étaient décidément très fines.Elle attendit que je croise son regard pour dire :« Tu peux me demander tout ce que tu veux. N’importe quoi. Tout ce qui te passe par la tête. »Je lui ai répondu :« Tu es certaine de ça ? »« Absolument certaine. »Elle souriait toujours. Elle avait l’air très sûre d’elle.Je me suis mis à bander légèrement, puis je lui ai tendu son verre et nous sommes allés vers le salon où se trouvaient une table et des tabourets très bas disposés autour. Elle s’est assise en face de moi et nous avons trinqué. Puis je lui ai dit :« Tu as déjà fait ce genre de chose ? »« Non, jamais. C’est Sarah qui a eu l’idée et j’ai accepté. »« Pourquoi as-tu accepté ? »Elle a répondu :« Parce que tu me plais bien. »J’ai penché la tête sur le côté et dit :« Malgré mon âge ? »Elle a souri :« J’ai déjà couché avec des hommes de ton âge. »« C’est une attirance que tu as ? »Elle a fait une petite moue :« Mon mec a mon âge, mais j’ai une préférence pour les hommes mûrs. Ton kir est succulent. »J’avais mis un album de Nick Cave que Sarah adorait. La lumière était plutôt tamisée et je me remettais peu à peu de la surprise qu’elle venait escort hatay de me faire. J’ai pris une longue gorgée de whisky et dit à Mia :« Je peux vraiment te demander tout ce que je veux ? »Elle a secoué la tête :« Oui. N’hésite pas. »J’ai vidé mon verre et me suis resservi. Elle ne me quittait pas des yeux et elle souriait tout le temps. Elle était magnifique avec ses yeux bridés et son décolleté discret, ses genoux repliés et l’interstice de ses cuisses.La première fois que j’avais vu cette fille, elle portait une jupe très courte et un t-shirt moulant. Ses seins étaient minuscules et elle avait les fesses d’une adolescente de treize ans.Je lui ai dit :« Je crois que j’ai envie de sucer ton anus. Juste ça. Je te suce l’anus et on se rassied pour continuer à parler. »Sans cesser de sourire, elle s’est mise debout et a relevé sa robe à sa taille. Elle ne portait rien dessous. Puis elle s’est mise à quatre pattes sur la moquette de mon salon, le cul cambré. Sa chatte était complètement lisse. Je me suis rué vers elle et j’ai plaqué ma bouche sur son cul. Je l’ai léché tout en prenant ses fesses dans mes mains. Son anus avait le goût de cul et de café mélangé. J’ai bavé, j’ai léché. Je me suis abreuvé de ce goût et du contact de ma langue avec l’anus de cette fille. Je bandais comme un âne, mais je n’ai pas sorti ma queue. J’ai juste léché, pendant deux minutes, puis je me suis relevé et Mia a remis sa robe en place. Elle s’est rassise en face de moi, sans rien dire.Puis nous avons fini nos verres et j’ai refait le service.Elle aussi aimait le cinéma, la musique et la littérature. Nous n’avons pas manqué de sujets de conversation. Ni d’alcool. Ni de choses à grignoter. Ni d’occasions de rire.De temps en temps, j’ent****rcevais sa chatte à la jonction de ses cuisses, hatay escort bayan mais ça ne durait pas. Elle n’était pas provocante. Elle attendait simplement que je lui demande ce que je voulais. Au fil de la conversation, elle m’avait répété :« Tu peux me demander tout ce que tu veux. N’importe quoi. Tout ce qui te vient à l’esprit. »Alors, un peu plus tard, je lui ai demandé d’aller se mettre toute nue dans ma chambre et de se coucher sous mon drap. Je l’ai rejointe deux minutes plus tard et je l’ai pénétrée, sans préservatif, sans commentaire. Sa chatte était trempée et ma queue a glissé dedans comme dans un mot de miel. On s’est embrassés sur la bouche, avec la langue, puis enlacés, tandis que je continuais de la prendre sous mon drap. Je lui ai aussi sucé les tétons, tour à tour. Ses seins étaient vraiment petits et j’eus l’impression de toucher ceux d’une adolescente.Nous avons bu d’autres verres et mangé plein d’autres petites choses que j’avais initialement préparées pour Sarah. Nous avons ri et parlé pendant encore une heure, puis j’ai souhaité prendre une douche avec elle. Sous le jet d’eau brûlante, je lui ai léché la chatte, puis de nouveau le cul. Ensuite, elle m’a sucé assez longuement et je l’ai prise debout dans la cabine de douche. Pour finir, nous nous sommes pissés dessus, à tour de rôle, et nous nous sommes rincés avant d’aller nous coucher.Puis je l’ai pénétrée de nouveau, sous le drap. Et c’est au moment où j’ai déchargé au fond de la chatte de Mia que mon téléphone a bipé. J’ai attendu d’avoir fini pour lire le SMS.Sarah avait écrit :Je lui ai répondu :J’ai envoyé le message, reposé mon téléphone près du lit et constaté que je bandais toujours, alors j’ai de nouveau pénétré Mia. J’étais ivre et ma queue était engourdie, mais le plaisir était là, intense et violent.Et cette fois-ci j’ai éjaculé dans sa bouche. Sur sa langue d’abord, puis dans sa gorge, tandis que mon téléphone bipait. Mia a presque tout avalé, puis j’ai lu le message de Sarah qui disait ::::

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın